Appelez-nous au (+243) 996 042 032

CNSS2020-12-07T15:23:50+01:00

Bienvenue à toutes et à tous,

C’est avec un réel plaisir que nous vous accueillons sur notre site de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale qui est née des cendres de l’ex-INSS.

La Caisse Nationale de Sécurité sociale dans sa nomenclature actuelle favorise les retombées sociales et économiques positives pour les individus, les familles, les communautés et les ménages et ce, quelque soit le niveau de développement économique du pays.

Avec la nouvelle, des innovations importantes sont apportées en ce qui concerne la gestion du régime général, la couverture sociale et les prestations ainsi que les conditions d’octroi sans tenir compte du sexe, ni de race.

Nous vous prions de parcourir notre site, que dis-Je ? le vôtre car vous y trouverez toutes les informations relatives à la sécurité sociale en République Démocratique du Congo.

Le Directeur Général, Madame Agnès MWAD NAWEJ KATANG

Créée pour la première fois en 1961 sous la dénomination de l’Institut National de Sécurité Sociale (INSS), la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), établissement public à caractère technique et social créé par le Décret n° 18/027 du 14 juillet 2018, doté de la personnalité juridique et de l’autonomie de gestion, tire sa forme actuelle de la loi n° 16/009 du 15 juillet 2016 entrée en vigueur le 15 juillet 2018 et fixant les règles relatives au régime général de la sécurité sociale.

La CNSS est ainsi subrogée dans les biens, droits, actions, actifs et passifs que détenait l’INSS. En outre, elle est subrogée dans les mêmes conditions, dans le bénéfice et la charge de tous contrats, obligations, engagements, conventions quelconques existant dans le chef de l’Institut National de Sécurité Sociale.

A ce titre, elle gère, conformément à cette loi, trois branches à savoir :

  • la branche des risques professionnels pour les prestations en cas d’accident du travail et de maladie professionnelle ;
  • la branche des prestations aux familles qui couvre les allocations familiales, prénatales et de maternité ;
  • la branche des pensions pour les prestations d’invalidité, de vieillesse et de survivants.

Le service des prestations énumérées est complété par une action sanitaire et sociale.

  • Objet social

Le régime général de sécurité sociale dont la gestion est confiée à la CNSS a pour missions essentielles le recouvrement des cotisations sociales et le paiement des prestations sociales en vue de lutter contre la précarité qui peut toucher ses assurés du fait : d’accident du travail ; de maladie professionnelle, de vieillesse, d’invalidité ou de décès.

La Caisse a pour objet l’organisation et la gestion du régime général de la sécurité sociale tel que défini et organisé par la loi sus évoquée.

Le régime général de la sécurité sociale couvre les branches suivantes énumérées ci-haut. Elle peut instituer ultérieurement toutes autres prestations de sécurité sociale en faveur des assurés sociaux.

Elle peut également effectuer toutes autres opérations, à titre d’action sanitaire et sociale, se rattachant directement ou indirectement à la gestion du régime général de la sécurité sociale.

  • Les avantages de la loi numéro 16/009 du 15 juillet 2016

En effet,  la Loi n°16/009 du 15/07/2016 fixant les règles générales du régime général de la sécurité sociale a élargi le champ d’application des personnes assujetties.

La réforme consacre l’amélioration de la couverture sociale par l’extension du régime à d’autres catégories sociales. Ce qui permet de couvrir le secteur informel qui représente environ 70 % de la population active en RDC.

Outre les travailleurs soumis aux dispositions du Code du travail et les travailleurs assimilés, la couverture sociale est désormais étendue aux catégories de personnes ci-après :

  • les mandataires de l’Etat dans les entreprises et établissements publics et dans les sociétés d’économie mixte ;
  • les employés locaux des missions diplomatiques accréditées et établies en République Démocratique du Congo ;
  • les associés actifs des sociétés ;
  • le travailleur congolais occupé par une entreprise située en République Démocratique du Congo et qui, pour le compte de cette entreprise, preste sur le territoire d’un autre pays afin d’effectuer un travail pour une durée n’excédant pas six mois ;
  • le travailleur étranger occupé par une entreprise située à l’étranger et qui, pour le compte de cette entreprise, preste sur le territoire congolais afin d’effectuer un travail pour une durée excédant six mois ;
  • les membres des sociétés coopératives ouvrières de production ainsi que les gérants non salariés des coopératives  et leurs préposés ;
  • les hauts cadres des sociétés et des entreprises  publiques  dès lors qu’ils ne sont pas liés par un contrat de travail ;
  • les détenus exécutant un travail périlleux victimes d’un accident survenu à l’occasion de ce travail ;
  • les assurés volontaires.

La réforme du régime consacre l’amélioration des prestations servies et l’assouplissement des conditions d’octroi des prestations, notamment :

  • l’uniformisation de l’âge (60 ans) pour l’homme et la femme pour le bénéfice d’une pension de retraite, la possibilité d’une pension anticipée volontaire non liée à partir de 55 ans, le droit de rachat de carrière pour tout assuré, âgé de 60 ans au moins et le bénéfice de l’allocation de vieillesse pour l’assuré totalisant au moins 180 mois d’assurance, soit 15 ans ;
  • l’allocation de survivant aux ayants-droit d’un assuré ;
  • la pension de survivants alloués aux veufs, veuves, orphelins ou ascendants dans la branche des pensions ;
  • l’allongement à 60 jours du délai de déclaration de l’accident du travail et à 120 jours du délai de déclaration de la maladie professionnelle ;
  • la prise en charge, en plus des accidents du travail et des maladies professionnelles, des maladies d’origine professionnelle ;
  • la promotion de la prévention des risques professionnels par la mise en œuvre des programmes appropriés ;
  • le droit aux allocations prénatales et de maternité pour la femme travailleuse ou la conjointe d’un assuré ;
  • le droit aux indemnités journalières de maternité pour la femme travailleuse pendant le congé de maternité pour compenser la perte de ses revenus

Les structures organiques de la Caisse sont:

1. le conseil d’administration;
2. la direction générale;
3. le collège des commissaires aux comptes

  1. Le Conseil d’Administration est l’organe de conception, d’orientation, de contrôle et de décision de la Caisse. Il définit la politique générale de la caisse, en détermine le programme, en arrête le budget, et approuve les états financiers de fin d’exercice.
    Il fixe par une décision le cadre et le statut du personnel de la caisse, sur proposition de la direction générale et le soumet pour approbation au ministre ayant la sécurité sociale dans ses attributions;
  2. La Direction Générale est l’organe de gestion de la caisse. À ce titre, elle applique les décisions du conseil d’administration et assure la gestion courante de la Caisse. Elle exécute le budget, élabore les états financiers et dirige l’ensemble des services.
    Elle représente la Caisse vis-à-vis des tiers. À cet effet, elle a tous les pouvoirs nécessaires pour assurer la bonne marche de la Caisse et pour agir en toute circonstance en son nom;
  3. Le collège des commissaires aux comptes assure le contrôle des opérations financières de la Caisse. Il est composé de deux personnes issues de structures professionnelles distinctes et justifiant de connaissances techniques et professionnelles éprouvées en matière de sécurité sociale.

Les Centres de Gestion de la CNSS sont composés des Directions Urbaines, des Directions Provinciales, des Bureaux de District et des Antennes. Voici la liste des Directions Urbaines et Provinciales (26) :

Nom Adresse Contact
Direction Urbaine de Kinshasa Nord Blv du 30 juin
Direction Urbaine de Kinshasa Sud 7ème rue, C/Limete
Direction Urbaine de Kinshasa Ouest
Direction Urbaine de Kinshasa Centre
Direction Urbaine de Kinshasa Est
Direction Urbaine de Kinshasa Nord-Est Maluku
Direction Urbaine de Kinshasa Sud-Est C/Mont-Ngafula
Direction Urbaine de Kinshasa Centre Ouest C/Kasa-vubu
Direction Provinciale de Mbanza-Ngungu
Direction Provinciale de Matadi
Direction Provinciale de Boma
Direction Provinciale de Bandundu
Direction Provinciale de Kikwit
Direction Provinciale Mbuji-Mayi
Direction Provinciale de Kananga
Direction Provinciale de Lubumbashi Haut-Katanga
Direction Provinciale de Likasi
Direction Provinciale de Kolwezi Lualaba
Direction Provinciale de Kalemie Tanganyika
Direction Provinciale de Kindu Maniema
Direction Provinciale de Goma Nord-Kivu
Direction Provinciale de Bukavu Sud-Kivu
Direction Provinciale Mbandaka
Direction Provinciale de Kisangani Tshopo
Direction Provinciale de Bunia
Nom de l’organisation Description Logo
Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (C.I.PRE.S) La CIPRES est un organe d’appui technique aux Caisses africaines de sécurité sociale. Créée en 1993, elle compte aujourd’hui 15 Etats membres pour 19 organismes de prévoyance sociale (OPS) affiliés.
Association Internationale de Sécurité Sociale (A.I.S.S) L’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) est la principale organisation internationale à l’intention des institutions, ministères et agences publiques en charge de la sécurité sociale.
Fédération des Entreprises du Congo (F.E.C) La Fédération des entreprises du Congo (FEC) constitue à la fois la chambre de commerce et d’industrie et la principale organisation patronale de la République démocratique du Congo
Go to Top