Exposé du DG CNSS Sur le Régime Général De Sécurité Sociale

Exposé du DG CNSS Sur le Régime Général De Sécurité Sociale

Madame Le Directeur Général de la CNSS
Agnes Mwad Nawej Katang

Matinée d’information organisée ce jeudi 14 mars 2019 au Kempesky hôtel par la Direction Générale de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, dirigée par Madame Agnès Mwad Nawej Katang à l’endroit des représentants des Employeurs.

Cette matinée d’information s’est tenue dans le cadre de la vulgarisation de la reforme de la sécurité sociale. La cérémonie haute en couleur a été ouverte par le Ministre d’Etat en charge de l’Emploi, Travail et la Prévoyance Sociale dans ses attributions, Son Excellence Lambert Matuku Memas.

Dans son mot d’ouverture, le Ministre de Tutelle a reconnu que la matérialisation ou la concrétisation de cette reforme est le fruit d’échanges menés entre les différents partenaires sociaux. Il a souligné à cet effet que cette matinée d’information et d’échanges avait pour but de permettre aux employeurs et aux travailleurs de s’informer sue les importantes innovations contenue dans la loi n° 16/009 du 15 juillet 2016, fixant les règles relatives du régime général de la sécurité sociale en mettant un accent particulier sur l’application des retenues destinées à la CNSS selon le nouveau taux en vigueur.

Le Ministre de l’ETPS a pour ce fait rendu un hommage mérité à tout les partisans de cette reforme, en particulier au Président de la république en passant par le Gouvernement, les partenaires sociaux ainsi qu’à la Direction Générale de la CNSS qui n’ont aménagés aucun effort pour que ce qui était hier un simple rêve devienne une réalité.

Prenant la parole à son tour, le Directeur Général de la CNSS Madame Agnès Mwad Nawej Katang a relevé quelques faiblesses qui ont caractérisé la gestion de l’ancienne caisse qui a milité à ce jour à la reforme dudit régime notamment :

-du payement de prestation sociale sans limite supérieur au plafond ;

-la condition d’octroi de la pension de retraite basée sur les 10 dernières années de cotisation ;

-la différence d’âge d’admission à la pension de retraite en rapport avec le sexe 60 ans pour la femme et 65 ans pour l’homme qui est perçu comme une discrimination, et qui enfreint la convention n°100 de l’OIT sur l’égalité des chances, ratifiée par la RDC ;

-l’absence d’un âge plafond au delà duquel l’assurance n’est plus possible (60 ans et 65 ans) sont des âges d’ouverture des droits et non de cessation définitive de travail ;

-l’absence d’assurance en faveur des travailleurs indépendants ;

-l’absence de la possibilité de faire le rachat de la carrière ;

-l’absence d’une politique claire et concrète de la prévention des risques professionnels alors que l’aspect curatif géré par la CNSS devait être soutenu par une grande action de prévention des risques professionnels ; .

Ces faiblesses a noté le Dg de la CNSS ont eu à porter préjudice non seulement à l’Institution, mais aussi aux assurés du régime. La reforme a le mérite d’améliorer les principes de gestion des branches, d’ajouter certaines prestations telles que les prénatales et de maternité, mais aussi d’améliorer les conditions des bénéfices des prestations sociales et le revenu des assurés soumis au régime et qui respectent des dispositions légales. Les employeurs sont tenus dès lors à solliciter leurs affiliations en remplissant le formulaire modèle AE au Guichet Unique de création d’Entreprise dans le délai de 8 jours. Cliquez ici pour avoir exposé complet du DG

Outre l’exposé du DG, Monsieur Yeri amadou ? Ancien Dg de la caisse sénégalaise de la sécurité sociale a exposé sur la télé déclaration des formulaires à remplir par les employeurs. Selon ce dernier, cette technique permet à la caisse d’assainir son fichier et de connaitre les informations sur chaque travailleur étant donné que la caisse tend vers la gestion individuelle de chaque travailleur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu